Les équipes se retrouvent au bivouac de Nejjack

Les équipes CBA sont bien arrivées à bon port au premier bivouac proche d’Erfoud. La route a été longue pour les 2 équipes pour en arriver jusque-là. Retour sur les différents événements !

Côté Gazelles « Coeur des femmes »

Pour nos gazelles le départ officiel du Rallye Aïcha a été donné samedi 17 mars depuis la promenade des anglais à Nice. Dans tous les cas, le lendemain seulement, les gazelles et leurs fidèles destriers prenaient le bateau à Sète pour rejoindre Tanger. De là, elles devaient prendre la route pour un long périple d’une dizaine d’heures pour aller à Erfoud.

Dans ce plan bien huilé, il y a eu plus de mer que prévu pour la traversée, et le bateau a pris 2 heures de retard. L’équipe 184 est arrivée dans la nuit à l’hôtel à Erfoud sans encombre, avec juste un souci avec le manomètre ce matin. Ce dernier ne fonctionne plus et cela va être compliqué pour gonfler et dégonfler les pneus avant chaque passage entre sable et cailloux.

Les équipes se retrouvent au bivouac de Nejjack

Nous avons retrouvés nos gazelles au bivouac de Nejjack ce midi. Elles avaient le briefing avant le prologue, puis le calcul des points sur la carte pour celui-ci. Différents parcours sont attribués aux gazelles. Cela évite alors que des équipages se suivent. Personne ne connait le parcours des autres, et ils sont tirés au sort. Leurs téléphones portables seront mis de côté ce soir au retour du prologue. Toutes les équipes sont très concentrées et déterminées.

Les équipes se retrouvent au bivouac de Nejjack

Tous vos encouragements sont les bienvenus sur la page Facebook CBA fait battre le cœur des femmes ! Vous pouvez encore voir de nombreux facebook live et instagram live de la part des équipes en direct sur internet !

Côté équipe avec Cœur de Gazelles

De notre côté, nous sommes partis lundi matin de Marseille pour rejoindre Paris, puis avons pris un second vol pour rejoindre Marrakech. Dès notre arrivée à l’hôtel, une équipe était déjà présente, qui connaît très bien l’association Cœur de Gazelles depuis plusieurs années. Une équipe soudée est en place avec de nombreuses professions médicales représentées, pour venir en aide aux populations locales, parfois isolées.
Cette année, ce sont 62 bénévoles qui agissent pour l’association, avec des médecins généralistes, des gynécologues, des chirurgiens-dentistes, des sages-femmes, des pharmaciens, des infirmières, des opticiens, et de nombreuses autres personnes qui gèrent le suivi des patients à l’année, l’administratif ou encore la gestion des dons récoltés.

La journée d’hier a été essentiellement passée sur la route entre Marrakech et le bivouac à Nejjack (proche d’Erfoud). Les kilomètres ont défilé et les paysages ne se ressemblaient pas. Nous avons profité pleinement d’une tempête de sable d’ailleurs ! Nous sommes arrivés sur le bivouac à la nuit tombée, avec un vent encore très présent.

Les équipes se retrouvent au bivouac de Nejjack

Aujourd’hui, la priorité est au rangement et à l’organisation pour faciliter le travail des jours à venir. Un premier camion est trié pour le matériel médical, puis un autre pour les vêtements. Bien en amont, Fred, qui est le responsable de l’organisation de l’association, rencontre chaque maire ou représentant des villages pour avoir une liste des besoins pour les différentes familles. Avec ces informations, lorsque nous irons dans les différents villages avec les dons en vêtement et chaussures la répartition sera déjà faite.

Les équipes se retrouvent au bivouac de Nejjack

Les premières arrivées du prologue se font. Il est temps d’aller retrouver nos gazelles CBA !

Cba

This entry has 0 replies