Le suivi du patient sur une journée avec Cœur de Gazelles

En parallèle du Rallye Aïcha des Gazelles, la caravane médicale Cœur de Gazelles intervient auprès des populations locales. Chaque jour de l’aventure, l’association Cœur de Gazelles se déplace dans un village pour assurer des soins ainsi que de nombreuses autres actions.

Une journée pas comme les autres pour les populations locales

Toute nouvelle arrivée d’un patient dans un village Cœur de Gazelles passe par la tente de l’accueil. Des infirmiers sont présents pour orienter le patient vers le bon médecin : généraliste ou spécialiste en fonction des besoins.

Pour faciliter le suivi du patient tout au long de son parcours, les infirmiers complètent un bordereau de suivi patient. Un questionnement en amont permet de mieux connaître le patient, en plus de son identité, son âge, son sexe et la raison de sa venue :

  • Dernière date de consultation
  • Temps de parcours
  • Moyen de transport

Ces données récoltées permettent dans un premier temps d’établir un rapport sur les symptômes décrits afin d’orienter le patient vers les bons médecins. En plus, ces statistiques vont aider à se rapprocher au plus près des populations nécessiteuses de soins. Si par exemple de nombreuses personnes ont fait 1 heure de marche pour arriver jusqu’au village Cœur de Gazelles, il sera probablement pertinent de monter un village dans ces environs.

Lors du parcours de soin d’un patient, la possibilité lui est offerte de consulter au maximum trois médecins. De base, pour les adultes de plus de 45 ans, un dépistage de diabète est réalisé et pour les enfants, c’est un dépistage de la vue systématiquement.

Un parcours de soins personnalisé

Une fois que le bordereau de suivi du patient est complété, il démarre alors les différents ateliers médicaux à sa disposition. Actuellement, il a la possibilité de faire une consultation auprès de médecins généralistes dédiés aux hommes ou aux femmes, de médecins pédiatriques, de gynécologues, de dentistes ou encore d’ophtalmologue. En plus, des sages-femmes et des opticiens sont en soutien, ainsi que tous les autres bénévoles autour !

Lors de l’établissement du bordereau de suivi du patient, des codes couleurs sont appliqués à chaque spécialité avec une gommette. Cela permet une compréhension facile et rapide sans la barrière de la langue ou de la lecture. Le parcours de santé est ainsi réalisé tout au long de la journée, avec des bénévoles pour orienter les patients dès qu’ils ont besoin.

A chaque fois que le patient termine sa consultation, il conserve sa feuille de suivi, avec les annotations systématiques du médecin, que ce soit pour les symptômes de la maladie ou pour la prescription. Le patient continue ensuite son parcours par la pharmacie pour ses médicaments. S’il n’a pas de prescription, cela est toujours l’occasion de passer prendre un kit d’hygiène pour lui ou sa famille.

Les enjeux supplémentaires du parcours de soins

En parallèle des consultations, des ateliers éducatifs sont mis en place au long de la journée pour les personnes présentes sur place. Aujourd’hui, Asma a réalisé un atelier dentaire pour sensibiliser au brossage de dents. Ahmed réalise des ateliers sur la gestion des déchets et le recyclage afin de faire comprendre les enjeux écologiques qui en découlent. Le projet « Zéro Mika », dont CBA est partenaire, est étroitement lié aux actions sur place. Khalid, en tant que pharmacien, intervient sur l’éducation concernant la fièvre du nourrisson. Fred rappelle l’intérêt d’utiliser les bouteilles en plastique pour réaliser les murs des maisons. Ces dernières sont conservées par les équipes du Rallye Aïcha des Gazelles pendant toute la durée de l’aventure.

A la fin du parcours de soins, la fiche de suivi est conservée à la pharmacie, avant de terminer son chemin à l’administratif. A cet instant, les données récoltées toute la journée sont inscrites dans un tableau récapitulatif. Manuellement, une équipe compte dans un tableau toutes les données de la journée : âge, sexe, médecin consulté, temps de trajet, prescription, etc.

De leur côté, les patients terminent leur parcours dans le village Cœur de Gazelles par la cellule de dons. Cela fera l’objet d’un futur article plus complet sur le sujet 🙂

Une fois que les données sont renseignées dans le tableau de statistiques, les bordereaux de suivi des patients sont brûlés au retour au bivouac. Cela leur permet d’assurer la confidentialité des données.

L’équipe constituée par Benjamin et Guillaume représente un enjeu essentiel dans la réalisation d’un audit pour un logiciel de gestion. Pourtant des usages manuscrits existent aussi pour des raisons évidentes liées au réseau internet. Cet audit sur place permet à l’équipe de prendre une totale connaissance des enjeux et des besoins. D’ailleurs, grâce à l’écoute de certains médecins, on voit même qu’ils peuvent être très moteur dans ce changement avec de belles idées à développer. Cela sera sans aucune mesure pour la caravane médicale le moyen de récolter encore plus de données qualifiées lors de chaque passage dans les villages !

 

Cba

This entry has 0 replies